Sélectionner une page

🏁 Le Tour de France est une formidable compétition. 🏆 Et nous pouvons l'améliorer, la rendre plus égalitaire et plus é…

Publié par Michèle Rubirola sur samedi 1 juillet 2017

INTERVENTION DE MADAME MICHELE RUBIROLA, CONSEILLERE DEPARTEMENTALE DES BOUCHES-DU-RHÔNE

pour le Groupe Socialiste & Ecologiste

Commission Permanente 2017/06/30 – RAPPORT N°197

« Grand Départ » du Tour de France Cycliste

Seul le prononcé fait foi.

Madame La Présidente, mes chers collègues,

Le Tour de France a beaucoup à apporter à Marseille et au reste du territoire des Bouches-du-Rhône. Un Grand Départ dans notre ville est une idée que nous félicitons.

Mais nous avons tous en tête ces images de voitures et de camping-cars arrêtés aux bords des routes pour profiter du passage des cyclistes ou encore les centaines de voitures suiveuses et les hélicoptères dans le ciel. En cette période de de chaleurs estivales, la pollution aux particules fines est d’autant plus problématique. Nous avons aussi tous en tête les centaines de milliers d’objets promotionnels en plastique, désormais fabriqués en France, qui sont distribués et pour la plupart probablement pas recyclés. Nous avons tous en tête le chiffre des 20 tonnes de déchets ramassés en 2009 sur seulement 19km de parcours au Mont Ventoux.

L’impact du Tour de France sur la biodiversité et sur l’air que nous respirons est réel.

C’est pourquoi la responsabilité de notre institution est aussi de garantir des politiques publiques de protection de l’environnement et d’égalité entre les territoires. Ce rapport n’en fait aucunement mention et nous le regrettons.

Le groupe Socialiste et Ecologiste formule le souhait de voir le Conseil Départemental promouvoir l’idée d’un Tour de France qui traverserait autant les quartiers sud, le centre-ville et les quartiers nord de Marseille. A moins d’un mois du Départ à Marseille, les jeux sont faits : les quartiers Nord sont privés du Tour de France.

Un second souhait, que les dépenses à venir remplissent des conditions de protection, d’amélioration et d’éveil au respect de la nature.

Mettons par exemple en cohérence l’achat d’espaces promotionnels avec une campagne sur le camion de tête de la course en faveur du tri des déchets. Ou encore une campagne en faveur de la préservation de nos forêts contre les feux et la destruction de la végétation. Pour une fois, sans ironie, imprimons notre logo sur des sachets poubelles biodégradables de tri sélectif. Distribuons les et récoltons les aux abords de la course.

Madame la Président, mes chers collègues,

Nous ne nous opposons aucunement ni à ce rapport ni au Tour de France à Marseille, mais nous vous demandons de de rendre socialement plus justes et écologiquement plus responsables les politiques publiques du Conseil Départemental.

Je vous remercie.

S'inscrire à la newsletter

Tenez-vous au courant des actualités politiques de Michèle Rubirola, Conseillère Départementale des Bouches-du-Rhône (EELV), et médecin de santé publique.

Inscription réussie, à bientôt!

Share This

Partager cet article