Sélectionner une page

Communiqué de presse

Lundi 26 juin 2017

Michèle Rubirola, Médecin de santé publique, écologiste et Conseillère Départementale des Bouches-du-Rhône, salue et se joindra ce soir, lundi 26 juin de 17h à 19h au rassemblement « Support Don’t Punish »[i] à Marseille pour promouvoir une réforme des politiques des drogues en faveur de la prévention et la réduction des risques. 

Michèle Rubirola déclare : « L’hypocrisie des politiques publique des drogues, ça suffit. Il y aura toujours des consommatrices et des consommateurs, il y aura toujours un marché de la drogue et les drogues restent des substances psychoactives dangereuses.

 

Soit on légalise les drogues douces dans le cadre d’un monopole d’État et de réelles politiques d’éducation et de prévention à la hauteur de l’enjeu sanitaire. Soit le système contribue indirectement aux contrôles du commerce et de territoires par les mafias. »

Elle a été l’une des premières politiques à Marseille à porter la question de la légalisation des drogues douces dans le débat public. De Médecin généraliste de métier, elle est aujourd’hui Médecin Adjointe à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Bouches-du-Rhône où elle s’occupe d’éducation thérapeutique des maladies chroniques au sein du centre d’examen de santé de l’assurance maladie des bouches du Rhône, intervient dans le cadre de la prévention des addictions directement auprès des usagers et contribue au niveau national à l’élaboration d’un nouvel examen de prévention santé.

[i] Trad. : Support Don’t Punish = Soutenez, ne punissez pas.

Article dans 20 Minutes Marseille

Lire l'article de presse

Share This

Partagez avec vos réseaux et ami(e)s

Ensemble, on est plus fort. L'information doit circuler, librement, totalement.