Sélectionner une page

Michèle Rubirola, élue Conseillère Départementale écologiste, a souhaité « ne pas laisser passer une parole indigne et machiste de plus », en adressant une lettre ouverte à la Présidente du Conseil Départemental, Martine Vassal (LR), dans laquelle elle dénonce des « propos publics, infamants et sexistes à l’encontre de toutes les élues de la République ».

« Sommes-nous, comme vous le dites, ma collègue socialiste Josette Sportiello et moi-même, manipulées par les hommes dans l’exercice de notre mandat ? », écrit-elle, « Je suis une femme, politique oui, et j’assume entièrement, pleinement, mes activités professionnelles et mon engagement. »

Dans un enregistrement audio de la séance publique, les paroles de Martine Vassal suscitent en effet de vives réactions à gauche de l’hémicycle.

« 9% des maires dans les Bouches-du-Rhône sont des femmes. (…) Dans notre département 67,8% des bénéficiaires du RSA sont des femmes. » rappelle l’élue écologiste, qui tacle enfin : « Rappelons-nous enfin que votre parti (Ndr : Les Républicains, ex-UMP) a payé en 2012 une amende record  pour non-respect de la parité aux législatives. »

Elle conclue sa lettre ouverte, en paraphrasant Simone de Beauvoir : « La femme libre est seulement en train de naître, avançons. »

Lire la lettre ouverte en intégralité – En cliquant ici (PDF)

 Ecouter la séquence audio, en cliquant sur le player ci-dessous 

Share This

Partagez avec vos réseaux et ami(e)s

Ensemble, on est plus fort. L'information doit circuler, librement, totalement.