Sélectionner une page

Le parking Vallier, situé sur le boulevard Sakakini à moins d’un kilomètre en tramway du Parc Longchamp, met à disposition 150 places pour se transformer en relais RTM et rend gratuit l’accès aux transports en commun pour ses usagers.

L’écologiste Michèle Rubirola, Conseillère Départementale des Bouches-du-Rhône, salue dans une lettre ouverte qu’elle adresse au maire du secteur Bruno Gilles « une mesure de protection indirecte des cinquante arbres centenaires et vénérables » du Parc Longchamp. Selon elle, la transformation du Parking Vallier en relais RTM « rend un nouveau parking à la place des arbres encore moins légitime qu’avant ».

Le projet de construction d’un parking dans l’un des derniers espaces verts qui se font rares dans le centre-ville de Marseille a été voté par le Conseil Municipal en 2006. Il s’est confronté depuis à une mobilisation tenace des habitants et n’a jamais été concrétisé. Le maire Bruno Gilles rapportait dans La Provence du lundi 9 janvier que « le parking se fera » contestant un « caprice » et plaidant pour un équipement « qui répond à un besoin ». Il assure avoir trouvé les financements nécessaires pour le réaliser.

Dénonçant un « état d’urgence environnemental », l’élue écologiste qui est également médecin de métier demande à l’édile du secteur « de prendre acte que la pollution aux particules fines cause déjà près de 10% des décès chaque année à Marseille et qu’elle coûte des millions d’euros en dépenses de santé publique ».

Lire l’article de La Provence – en cliquant ici (PDF)
Lire la Lettre ouverte – ci-dessous ou en cliquant ici (PDF)
Share This

Partagez avec vos réseaux et ami(e)s

Ensemble, on est plus fort. L'information doit circuler, librement, totalement.