Sélectionner une page

Oui, vos Conseillers Départementaux écolos ont voté « Non ».

100 millions d’euros pour Marseille ? Moins de 1% pour les plus pauvres (sur la deuxième répartition de l’enveloppe).

Michèle Rubirola-Blanc : « J’ai aujourd’hui voté contre la deuxième répartition des 100 Millions d’euros du Conseil Départemental pour la Ville de Marseille.

Parce que l’équité entre les territoires et les habitants n’est pas respectée, notre devoir est de dénoncer cette injustice :

Martine Vassal préempte plus de 40% de l’enveloppe destinées à des projets spécifiques de secteurs pour les 6ème et 8ème arrondissements. C’est le secteur le plus fortuné de la ville ! N’est-ce pas sur ce territoire qu’elle a été élue Conseillère Départementale…?

Moins de 1% de l’enveloppe va aux 15ème et 16ème arrondissements, un des secteurs les plus pauvres de notre ville. Une telle inégalité ne peut pas être acceptée. Je ne pouvais pas m’abstenir, j’ai voté contre.

Encore une fois, la politique pour faire plaisir aux électeurs de la droite continue. L’intérêt général, l’urgence d’agir pour les quartiers les plus pauvres sont oubliés.
Il faudra probablement bien plus de 100 millions d’euros du Conseil Départemental pour rattraper la mauvaise gestion du Maire de Marseille, pour rouvrir des piscines, pour nettoyer la ville, pour dépolluer l’air, pour rétablir l’équilibre Nord/Sud.

L’écologie, c’est la justice et la solidarité. Concrète. Pas la politique politicienne à grand renfort de communication sur les nouveaux écrans de publicité dans le métro. »

 

Share This

Partagez avec vos réseaux et ami(e)s

Ensemble, on est plus fort. L'information doit circuler, librement, totalement.