Sélectionner une page

Le projet d’un rucher sur le toit du collège Chape verra le jour : le Conseil Départemental a validé vendredi 9 septembre 2016 une subvention en faveur d’un partenariat entre l’association « Une ruche dans mon jardin » et le collège Chape en centre-ville de Marseille.

Michèle Rubirola, élue Conseillère Départementale écologiste qui a porté le projet de subvention avec l’association « Une ruche dans mon jardin » et Clémentine Dahl, principale du collège, explique avec enthousiasme :

« Les abeilles font leur rentrée au Collège Chape. Les élèves pourront devenir de jeunes apiculteurs et prendre eux-mêmes des décisions. C’est un outil pédagogique de développement personnel, d’ouverture vers la nature et vers le monde professionnel très important pour les élèves. »

Alors que la sauvegarde de l’agriculture et de la biodiversité dépend fortement du travail de pollinisation des abeilles, les produits chimiques utilisés dans l’agriculture sont à l’origine de l’effondrement de 30% des colonies d’abeilles chaque année.

Michèle Rubirola souhaite que l’expérience du collège Chape soit « une manière symbolique de porter une attention vers ce défi écologique et de remettre la nature dans la ville ». Elle souhaite également « valoriser le travail d’une agriculture française en crise qui a besoin d’un nouveau modèle, respectueux de la nature et rentable pour ses paysans. »

Toutefois l’élue écologiste ne veut pas en rester là et souhaite « que chaque classe de collège à Marseille et en France ait accès à ce genre d’apprentissages. C’est une ligne politique structurelle, qui pourrait vraiment faire la différence pour nos enfants. »

Le projet en bref :

  • 3 ruches de tupe Dadant peuplées de jeunes colonies d’abeilles de races Buckfast.
  • La race Buckfast a été sélectionnée pour sa douceur comportemental
  • Une classe du collège recevra 10 séances pendant l’année scolaire 2016/2017
  • Un programme diversifié : découverte de l’abeille et de la ruche, programme pédagogique thématique, apprentissage des règles de sécurité, observation des ruches, travail apicole : pose des pièges à frelons, pose des traitements anti Varroa, mise en hivernage et pose des nourrisseurs, nettoyage des ruches au printemps, comptage de la taille de la colonie, récolte et mise en pot.
Share This

Partagez avec vos réseaux et ami(e)s

Ensemble, on est plus fort. L'information doit circuler, librement, totalement.